Antoine Forqueray – Œuvres pour clavecin (1993)

CD PV794051 © 1994 Pierre Verany S.A.

CD PV794051 © 1994 Pierre Verany S.A.

5° Suite en Ut mineur
  1. La Rameau
  2. La Boisson
  3. La Sylva
  4. Jupiter
2° Suite en Sol Majeur
  1. La Buisson
  2. La Mandoline
  3. La Leclair
3° Suite en Ré Majeur
  1. La Ferrand
  2. La Régente
  3. La Eynaud

 

4° Suite en Sol mineur
  1. Le Carillon de Passy
  2. La Clément
1° Suite en Ré mineur
  1. La Laborde
  2. La Forqueray
  3. La Cottin
  4. La Bellmont
  5. La Portugaise
  6. La Couperin

 

« Forqueray a passionné des générations de clavecinistes de Leonhardt à Raskin… » — (Prélude et Fugue – Juillet 1994)

« La pensée de Mario Raskin est particulièrement persuasive et spécialement originale… » — (Répertoire – Juillet-Août 1994 – Michel Laizé)

« Une musique forte, dense, complexe et attachante interprétée par un soliste talentueux, Mario Raskin, sur un instrument Henri Hemsch 1754 … » — (J.L. DNA Juin 1994)

« Son magnifique instrument … permet au claveciniste (Mario Raskin) de donner à cette musique une royale ampleur d’où émane un sentiment de plénitude… » — (Diapason – juillet 1994 – Dominique Cospain, 5 diapasons)

« Le résultat est foudroyant et Mario Raskin, comme on pouvait le souhaiter est épique, grandiose. » — (Paul Meunier – Télérama)

« Raskin rises to the challenge of Forqueray’s music with a head-on approach and real style… » — (CDReview – September 1994 – Alex Heffes)

« En résumé : amateurs de clavecin ne pas s’abstenir. Forqueray-Raskin-Hemsch, un cru à déguster sans hésitation. » — (Crescendo – Novembre 1994 – Alain Derouane)

« He is a brilliant technician, with an acute sense of timing in terms of ornamenta-tion and the voicing of chords… » — (Gramophone – February 1995 – JAS)


 

PIECES DE VIOLE COMPOSÉES PAR M. FORQUERAY LE PERE,
MISES EN PIÈCES DE CLAVECIN PAR M. FORQUERAY LE FILS.
En choisissant les pièces de cet enregistrement, j’ai voulu illustrer les facettes de cette musique :
impétuosité et violence, tendresse et lyrisme et même un sens de l’humour…
En posant ma plume, je m’interroge : « Comment l’auditeur l’entendra-t-il ?  Transcriptions ou pièces originales ? »
Mario Raskin